Papineau Avocats Inc.Papineau Avocats Inc.

Pour des réponses à vos questions et des conseils efficaces afin de solutionner vos litiges ou prévenir d'éventuels conflits.

Papineau Avocats Inc.

Pas de problème, j'ai un condo!

par: François Morency, conseiller financier, Aviso

Encore une réunion de proprios ! En sortant de cette réunion, Henri-Paul avait une facture de 2 916 dollars et ce, en plus de ses frais de copropriété. Le toit avait coulé. La dépense de 175 000 dollars ne pouvait pas être absorbée par le fonds de réserve. Après un long débat, une cotisation spéciale venait d'être votée. Henri-Paul prévoyait se servir de cet argent pour autre chose qu'une cotisation. Il s'inquiète des prochaines surprises. Après 20 ans, il y aura le remplacement de la brique extérieure, du stationnement en bitume, de la décoration du hall d'entrée, du revêtement de la piscine... À bien y penser, ils n'ont pas fini de manquer d'argent !

Facile de comprendre les inquiétudes d'Henri-Paul : il se retrouve devant un choix difficile. S'il vend sa copropriété, il perdra automatiquement tout l'argent qu'il aura accumulé dans le fonds de réserve. Et si le besoin de réparations importantes se fait sentir, il devra payer immédiatement pour compenser un fonds insuffisant. Comment trouver un juste milieu ? Souvent appelée " fonds de prévoyance ", la réserve ne constitue normalement qu'une marge de manoeuvre pour les liquidités du budget : 10 % des dépenses d'opération. Selon les modes de fonctionnement, beaucoup de copropriétés ont peu de dépenses communes.

Lorsque l'immeuble est neuf, les besoins de rénovation sont minimes. Avec le temps, les dépenses importantes surviennent : restauration de la toiture, rénovation des ascenseurs, calfeutrage ou remplacement des fenêtres... Chacun des éléments d'un immeuble a une durée de vie utile déterminée. Celle-ci est facile à estimer. Si la durée de vie d'un ascenseur est de 25 ans, le coût de sa mise à niveau est de 50 000 dollars. La réserve devrait s'établir à 2 000 dollars par an pour cet élément. Dans une copropriété de 60 membres, par exemple, la contribution mensuelle de chacun sera de 2,70 dollars.

Après 20 ans, la réfection du toit coûte 175 000 dollars, d'où une autre contribution mensuelle de 12,15 dollars. Ces contributions annuelles au fonds devraient être indexées d'un montant égal à l'inflation. Cet exemple semble insignifiant, avec un total de 14,85 dollars par mois. Il devrait cependant être multiplié par toutes les composantes de l'immeuble, ainsi que par le nombre d'années. Cette pratique, si on la respecte rigoureusement, permet d'accumuler des centaines de milliers de dollars en une ou deux décennies.

Plusieurs propriétaires se trouvent dans des situations financières précaires parce qu'ils font face à une cotisation spéciale importante. À vouloir payer le moins possible, ils s'exposent au risque de compromettre leur copropriété, sa valeur de revente et leur quiétude tant désirée. La réserve devrait être financée selon la logique d'un administrateur prévoyant. Avoir une copropriété, c'est aussi être propriétaire !

 

Venez visiter notre page Facebook.

Quoi de neuf ?

  • "Aspects légaux de la gestion de copropriétés"

    début de ce cours donné par Me Abud au CÉGEP de St-Laurent, le jeudi 9 août 2018

  • Gestion de copropriété - École des Sciences de la Gestion de l'Uqam

    Cet automne, Me Papineau donnera une partie du module juridique 2 du programme.

  • Dans le cadre du colloque annuel de la copropriété 2018:

    Conférence "Procédure et fonctionnement des assemblées", le samedi 3 novembre, de 7h30 à 12h30 au Château Royal, à Laval. Détails et inscription en ligne.  

  • Maintenant disponible en librairie

    Une nouvelle édition du Guide de procédure et de fonctionnement des assemblées des copropriétaires

  • Formation continue pour les membres du Barreau du Québec

    De 8h30 à 16h00, vendredi le 9 novembre 2018 au Palais des congrès de Mtl, un colloque sur les développements récents en droit de la copropriété divise (2018). Voir détails

  • Les nouveaux modes d’occupation en copropriété en France et au Québec

    Conférence de Mᵉ Papineau les 12 et 13 octobre prochain à Lyon (France) avec la Chambre nationale des experts en copropriété. Téléchargez le programme.

  • Gestionnaire de condo, tout ce qu'il faut savoir

    A venir dans la série de livres tout ce qu’il faut savoir « Gestionnaire de condo ». Parution août 2018

Chroniques

  • 4 Questions à Mᵉ Papineau sur le cannabis à domicile

    Par Laurent Soumis, Journal l'Itinéraire (août 2018) Si la consommation de cannabis risque de...

    Lire la suite...

  • Projet de loi 150 : la limitation de la subrogation pour les assureurs est contradictoire

    Par Andrea Lubeck, à Le Journal de l'assurance (13 Avril 2018) La limitation de la subrogation de...

    Lire la suite...

  • Une garantie qui laisse place à l'interprétation

    Par Yvan Lamontagne, à La facture (21 février 2017) La vidéo de cette émission de La Facture est...

    Lire la suite...

  • L'avis d'hypothèque légale du syndicat des copropriétaires

    par Mᵉ Maxime Laflamme, Papineau Avocats Inc. Un copropriétaire fait défaut d’acquitter ses...

    Lire la suite...

Vidéos

  • Les vices cachés

    Mᵉ Serge Abud est invité à l'émission radiophonique "Les éclaireurs". Découvrir que la maison que...

    Lire la suite...

  • AirBnB: vérifier la déclaration de copropriété

    Mᵉ Serge Abud de Papineau Avocats Inc. explique les conséquences légales de la location de votre...

    Lire la suite...

  • La Facture: Condos sans plans de structure

    Le 7155 ave. M.B. Jodoin Anjou (Qc). Mᵉ Papineau intervient à titre d'expert invité dans cette...

    Lire la suite...