Papineau Avocats Inc.

Pour des réponses à vos questions et des conseils efficaces afin de solutionner vos litiges ou prévenir d'éventuels conflits.

Papineau Avocats Inc.

Le vote aux assemblées

par Mᵉ Serge Abud, PAPINEAU AVOCATS Inc.

Majorité simple ou absolue?

Exception faite des situations requérant des majorités spéciales établies aux articles 1097 et 1098 du Code civil du Québec, la règle générale est à l’effet que les décisions de l’assemblée des copropriétaires sont adoptées à la majorité des voix des copropriétaires présents ou représentés à l’assemblée (article 1096 CcQ).

On sait que chaque copropriétaire dispose d’un nombre de voix proportionnel à la valeur relative de sa fraction. Il faut donc comprendre que c’est le calcul des voix dont il s’agit et non le compte des personnes présentes. Il faut donc être prudent lorsqu’un vote est tenu à main levée. Dans certains cas, notamment quand le vote apparaît très serré ou qu’une personne dispose d’un nombre de voix important ou est munie de plusieurs procurations, il faudra procéder au décompte des voix. Cela peut se faire, par exemple, par appel des voix ou par vote écrit.

Quant à la majorité des voix des copropriétaires présents ou représentés, cela inclut ceux qui se sont abstenus de voter ou dont le bulletin a été rejeté.

Pour qu’une décision soit valablement adoptée, il faut donc que cinquante pourcent plus un des voix présentes à l’assemblée soient en faveur de cette décision. Il ne s’agit pas de la majorité des voix exprimées.

Ainsi, ce n’est pas non plus la proposition qui a reçu le plus de vote, mais bien celle qui aura reçu le vote d’au moins la majorité des voix présente ou représentée.

Il y a lieu de bien faire cette distinction pour s’assurer que la décision a bien été légalement prise.

 

Quoi de neuf ?

  • Une garantie qui laisse place à l'interprétation

    Voir l'article tiré de l'émission La Facture du 21 février 2017, où Me Papineau intervient comme avocat expert.

  • Administrateur de condo, tout ce qu'il faut savoir

    Une édition 2017 revue et mise à jour de ce livre de Mᵉ Papineau, paru en 2012, est maintenant disponible chez Wilson & Lafleur.

  • Colloque franco-québécois sur la copropriété (sept. 2016)

    Voir l'article du Journal du Barreau du Québec de novembre 2016.

Chroniques

  • Une garantie qui laisse place à l'interprétation

    Par Yvan Lamontagne, à La facture(21 février 2017) La vidéo de cette émission de La Facture est...

    Lire la suite...

  • L'avis d'hypothèque légale du syndicat des copropriétaires

    par Mᵉ Maxime Laflamme, Papineau Avocats Inc. Un copropriétaire fait défaut d’acquitter ses...

    Lire la suite...

  • Colloque franco-québécois sur la copropriété (sept. 2016)

    C’est à l’hôtel St-James à Montréal que s’est déroulé les 29 et 30 septembre dernier le colloque...

    Lire la suite...

  • Copropriété: un secteur aux débouchés intéressants

    par Philippe Samson, le Journal - Barreau du Québec, octobre 2016 Dans un contexte où l’emploi...

    Lire la suite...

Vidéos

  • Les vices cachés

    Mᵉ Serge Abud est invité à l'émission radiophonique "Les éclaireurs". Découvrir que la maison que...

    Lire la suite...

  • AirBnB: vérifier la déclaration de copropriété

    Mᵉ Serge Abud de Papineau Avocats Inc. explique les conséquences légales de la location de votre...

    Lire la suite...

  • La Facture: Condos sans plans de structure

    Le 7155 ave. M.B. Jodoin Anjou (Qc). Mᵉ Papineau intervient à titre d'expert invité dans cette...

    Lire la suite...